asbl ASET

Aide humanitaire au Belarus

Association située sur le plateau de Herve

Belgique - province de Liège

Contactez-nous  -  tél/fax : 087/468993  -  GSM : 0476/484200

Interview à Briansk (Russie)

Bienvenue

1001 façons d’aider

Agenda

Les Mémoires d’Aset

La Biélorussie

Plan du site   |   Sommaire  >   1001 façons d’aider  >  Accueillir un enfant  >   Foire Aux Questions
aset [?] Imprimer un document...
12 février 2004

Foire Aux Questions


Vous trouverez dans cette FAQ les questions les plus souvent posées par les familles belges intéressées par l’accueil d’un enfant biélorusse.

Si vous souhaitez plus d’information ou si vous avez encore d’autres questions, n’hésitez pas : contactez-nous !

Ces questions sont classées en différentes catégories :

Objectifs - Conditions - Coûts - Provenance - Santé - Intégration

OBJECTIFS

Pourquoi accueillerais-je un enfant biélorusse ?

L’accident nucléaire a pollué pour des siècles plusieurs régions de Biélorussie. Les habitants de ces régions se nourrissent de produits cultivés dans un sol contaminé par le cæsium 137. L’enfant en est la principale victime. Un séjour de 4 semaines dans nos contrées élimine une quantité importante de cæsium 137 accumulée dans sa glande thyroïde. Par la qualité et la diversité de notre alimentation et grâce à un environnement sain, son organisme fait le plein de vitamines. Les parents biélorusses ont constaté que grâce à ce séjour, leurs enfants traversent l’hiver rigoureux sans problèmes majeurs. Des séjours répétés protègent l’enfant de maladies chroniques.

Top

CONDITIONS

Dois-je habiter à proximité du siège de l’association ?

Non, mais soyez conscient que le lieu d’arrivée et de départ des enfants se situe à Herve.

Y a-t-il une limite d’âge pour accueillir un enfant ?

Non, l’association comporte des familles d’accueil de tout âge.

Dois-je avoir moi-même un enfant pour être famille d’accueil ?

Non pas nécessairement.

Puis-je choisir l’âge ou le sexe de l’enfant ?

Pour un premier accueil, vous pouvez accueillir un enfant entre 7 et 12 ans, fille ou garçon en fonction de la composition de votre famille. Par la suite, il est possible de prolonger l’accueil de l’enfant au-delà de 12 ans.

Quelles sont les périodes d’accueil ?

L’enfant biélorusse séjourne 4 semaines dans votre famille, en juillet ou en août, à votre convenance.

Top

COUTS

Quelles seront les dépenses à ma charge ?

Les familles d’accueil offrent une partie du coût du voyage à l’enfant invité. Le reste des dépenses est financé par les activités que notre association organise tout au long de l’année. Voyez notre article : En pratique

Aurai-je d’autres dépenses à faire ?

Non, mis à part les frais quotidiens qu’occasionne la présence d’un enfant supplémentaire au sein de votre famille.

Quelles sont les dépenses à charge de la famille biélorusse ?

Afin d’offrir un séjour aux enfants des familles biélorusses les plus défavorisées, aucune participation financière ne leur est demandée.

Top

PROVENANCE

De quelles régions proviennent les enfants ?

Les enfants accueillis par notre association proviennent principalement des provinces de Gomel et de Moguilev, régions les plus sévèrement contaminées par les retombées radioactives.

De quels milieux sont-ils issus ?

Les enfants sont issus de milieux défavorisés.

Comment voyagent les enfants ?

Afin de leur garantir un maximum de confort, les enfants voyagent en car. Ils sont toujours encadrés par les interprètes et des membres de notre comité.

Top

SANTE

L’enfant accueilli pourrait-il être porteur d’une maladie ?

Pour être autorisé à quitter son pays, l’enfant biélorusse ne peut être porteur d’aucune maladie.

La radioactivité est-elle contagieuse ?

La radioactivité n’est pas une maladie contagieuse. Voyez notre article Les effets de la radioactivité sur l’être humain.

Dois-je lui faire passer des examens médicaux ?

Non. Depuis la catastrophe de Tchernobyl, les enfants sont médicalement suivis dans leur pays. Avec leur école, les enfants séjournent dans un sanatorium deux fois par an afin d’y faire un bilan de santé complet.

Et si l’enfant tombe malade durant son séjour ?

L’assurance « subrogation mutuelle » souscrite par notre association rembourse les frais médicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation durant le séjour de l’enfant en Belgique, au même tarif que la mutuelle.

Top

INTEGRATION

Comment vais-je communiquer avec l’enfant ?

L’enfant s’exprime en russe, il connaît également le biélorusse et parfois des rudiments d’une autre langue. Un lexique comportant des phrases adaptées à différentes situations (première rencontre, entourage, milieu environnant, hygiène, repas,...) vous sera remis par notre association. Des interprètes biélorusses accompagnent les enfants durant tout leur séjour en Belgique. Elles sont l’intermédiaire entre l’enfant et la famille d’accueil pour tout problème de compréhension. Elles sont logées dans des familles d’accueil et peuvent être contactées à tout moment.

Que mangent-t-ils ?

La nourriture traditionnelle biélorusse est différente de la nôtre. Certains de nos aliments leur sont inconnus. Toutefois, les enfants s’y adaptent vite. Une alimentation saine et variée (fruits, légumes, viande et laitages) contribuera grandement à l’amélioration de leur santé.

Et si je rencontre un problème pendant l’accueil ?

Les membres de notre comité ainsi que les interprètes sont là pour vous épauler. Ils sont à votre écoute si un problème quelconque survenait durant le séjour de l’enfant. N’hésitez pas à les contacter.

Puis-je partir en vacances avec l’enfant ?

L’enfant est muni d’un visa « Schengen » qui lui permet de circuler librement dans certains pays d’Europe. Toutefois, il est déconseillé d’entreprendre un long voyage lors du premier accueil.

Top

GIF - 2.2 ko
Rejoignez-nous
sur la route de la solidarité...
contactez-nous !.
Le comité d’Aset

Accueil - Santé - Enfants de Tchernobyl a.s.b.l.       www.aset.be
Siège social : rue du Bief, 37 B-4652 Herve - tél/fax : 087/468993 - Compte : BE75 0682 1667 1351