asbl ASET

Aide humanitaire au Belarus

Association située sur le plateau de Herve

Belgique - province de Liège

Contactez-nous  -  tél/fax : 087/468993  -  GSM : 0476/484200

La cristallerie de Borissov

La gravure

Bienvenue

1001 façons d’aider

Agenda

Les Mémoires d’Aset

La Biélorussie

Plan du site   |   Sommaire  >   Les Mémoires d’Aset  >  Divers  >   Je crois entendre encore......
aset [?] Imprimer un document...
Première publication : février 1999
Actualisé : 15 août 2002

Je crois entendre encore......


Pour la première fois dans notre petit royaume, nous avons eu l’immense plaisir d’accueillir l’ensemble de cymbalums « Vedritsa ». Tous issus de la prestigieuse académie de musique de Minsk et dirigés par monsieur Guennadi Ermotchenkov professeur à cette même Académie et madame Hélène Tsiganok, Directrice de l’Académie de Moguilev.

Musicienne de formation, j’ose affirmer n’avoir jamais de ma vie, entendu musique aussi enchanteresse, et diabolique à la fois. L’instrument se laisse apprivoiser, par ces mélusines empreintes de grâce et de beauté. Musique unique tant pour le son magnifique des cymbalums, que par l’exécution d’une rare élégance doublée d’une dextérité déconcertante dont les musiciens et musiciennes font preuve. Le répertoire est savamment varié, tantôt des airs populaires russes avec l’incontournable Kalinka joliment chanté par Ludmila Pazyreva, tantôt des airs classiques connus ou se révèle l’ensemble. Comme par exemple, le célèbre aria de Bach magistralement interprété par la flûtiste Antonina Lotchkova. Véritable promenade musicale qui nous abandonne à la rêverie. Les compositions du chef d’orchestre, monsieur Guennadi Ermotchenkov font plus qu’émouvoir nos sens, elles entrouvrent à pas feutrés les portes d’un empire perdu et communient en parfaite synergie avec Euterpe, la muse de la musique, quel privilège !

La chapelle de Monty si modeste en apparence, nous a offert une acoustique n’ayons pas peur des mots, extraordinaire. Et s’il ne fallait emporter dans mes rêves qu’un seul de ces concerts c’est celui-là qui m’ouvrirait la clef des songes. L’église de Herve était bondée, et le concert clôturait ainsi la trop courte tournée de ces musiciens venus du froid, n’ayant de froid que climat de leur vaste pays.

J’espère de tout mon cœur, que je n’ai pas rêvé, qu’il ne s’agissait pas d’une apparition céleste ou encore d’une illusion collective ! Tant il est difficile de tenter d’expliquer à ceux qui n’ont pas eu la chance d’assister à ces concerts, tant c’était magique, féerique, unique, angélique, céleste….

Chers amis, non, je n’ai pas rêvé comme dans la romance de Nadir extrait des pêcheurs de perles de Georges Bizet, mais je me suis réveillée comme la princesse au bois dormant, par cette musique qui c’est faite plus douce qu’une caresse, plus tendre qu’un amant. Et pour citer une phrase célèbre de Roméo et Juliette, « je veux vivre dans le rêve qui m’enivre longtemps encore, douce flamme je te garde dans mon âme comme un trésor » mais en attendant, puissions-nous les revoir bientôt et réservons leur l’accueil qu’ils méritent.

Avant de vous quitter, je tiens à remercier particulièrement, monsieur Valery Chimtchenok, directeur du palais de la culture de Minsk, qui n’a pas ménagé ses efforts tant dans la préparation du voyage, que chaque soir au concert, afin d’en assurer le meilleur fonctionnement possible, et je le précise toujours avec le sourire. Merci à madame Valentine Jirbatovitch, interprète au combien utile, et qui assurait la présentation des concerts, afin de prendre place dans l’âme d’un pays encore inconnu pour la plupart d’entre nous. Prochain article à mon retour de Minsk en avril prochain.

Post-Scriptum :

Extrait de notre périodique trimestriel "Nadièjda" n°6 - février 1999

contactez-nous !.
Madame Erika Melin

Famille d’accueil

Accueil - Santé - Enfants de Tchernobyl a.s.b.l.       www.aset.be
Siège social : rue du Bief, 37 B-4652 Herve - tél/fax : 087/468993 - Compte : BE75 0682 1667 1351