asbl ASET

Aide humanitaire au Belarus

Association située sur le plateau de Herve

Belgique - province de Liège

Contactez-nous  -  tél/fax : 087/468993  -  GSM : 0476/484200

Bienvenue

1001 façons d’aider

Agenda

Les Mémoires d’Aset

La Biélorussie

Plan du site   |   Sommaire  >   Les Mémoires d’Aset  >  Voyages humanitaires en Biélorussie  >   Notre premier séjour en Belarus.
aset [?] Imprimer un document...
Première publication : mai 2002
Actualisé : 31 août 2002

Notre premier séjour en Belarus.

Voyage de Pâques 2002.


Sur le chemin du retour, Josine nous fit le plaisir et l’honneur de nous demander de coucher sur le papier les impressions que nous laissait notre séjour en Biélorussie. Nous ne nous doutions pas alors des difficultés que nous éprouverions à exprimer avec des mots l’intensité et la profondeur des moments que nous venions d’y vivre.

Le dimanche matin, autour d’un copieux petit-déjeuner, notre arrivée à Minsk fut chaleureusement fêtée par tous les amis du Palais de la Culture. En fin de matinée, la plupart d’entres-nous reprirent la route vers les autres villes où les attendait leur famille d’accueil.

Vers le milieu de l’après-midi, nous arrivâmes enfin au lieu de rendez-vous : un carrefour perdu au milieu de nulle part, à une quinzaine de kilomètres de Tchetchersk. Quelle joie nous gagna et quelle émotion nous étreint lorsque nous y retrouvâmes notre petite Katia, qui nous attendait en compagnie de ses parents, Natacha et Oleg, et de son frère Youri.

Il faudrait tout un Nadièjda pour décrire la gentillesse que notre famille d’accueil nous témoigna et les moments exceptionnels que nous passèrent en sa compagnie. Que ce soit la babouchka, la sœur d’Oleg ou les parents de Natacha, tous nous accueillirent avec autant de chaleur, débordant d’enthousiasme et d’attention. Une table bien garnie nous attendait à chacune de nos visites. Nous savions que nous recevoir avec autant de générosité leur avait demandé de réels sacrifices. Mais il nous fut bien sûr impossible de ne pas partager dans sa totalité la joie qu’ils eurent à nous accueillir.

A l’école et au jardin d’enfants de Zalecie, où Natacha et Oleg nous conduisirent, les directrices nous firent visiter leur établissement et nous reçurent avec une gentillesse au-delà de tout éloge.

Au milieu de la semaine, de retour à Minsk, nous fûmes hébergés chez les parents de notre amie Oksana, que nous avions accueillie quelques jours en décembre dernier, et avec qui, depuis, nous correspondons fréquemment.

Pour plusieurs d’entre-nous, la visite de la maison d’accueil de Gaina fut l’un des moments les plus émouvants du voyage. Cet établissement abrite de jeunes enfants retirés temporairement de la garde de leurs parents, lorsque – pour diverses raisons – ceux-ci ne sont plus en mesure de leur assurer toute la tendresse et les soins nécessaires. Plus encore que l’ordre, la propreté et l’organisation régnant au sein de ce foyer, c’est le dynamisme et la motivation de Marina, sa directrice, ainsi que l’attention et l’affection portées aux enfants par le personnel qui nous rassurèrent et nous touchèrent tout à la fois. La maison d’accueil de Gaina mérite vraiment l’aide qu’ASET lui apporte.

A Vieux-Borissov, Igor nous fit visiter avec fierté l’orphelinat qu’il dirige. Ici aussi, dans toutes les classes ordre, propreté et discipline sont de mise. Combien nous parût enrichissante la conversation que nous eûmes en sa compagnie au cours du pique-nique qu’il avait organisé l’après-midi ! Au bout du monde, avec des moyens presque dérisoires, après avoir connu tant et tant de moments difficiles, Igor veut encore croire en ce que l’Homme a de meilleur. Avec une volonté stupéfiante, cet humaniste se dévoue sans compter pour les enfants qui lui sont confiés, et dont il est convaincu qu’ils représentent l’avenir de son pays.

Igor ne s’est pas vu décerner de prix Nobel, et Hollywood ne lui a jamais consacré de film à grand spectacle ; pourtant, les quelques heures passées à ses côtés nous convainquirent qu’il est, lui aussi, « un homme d’exception ».

La veille du départ, Oksana et ses parents nous firent le plaisir d’accepter notre invitation au banquet final. L’extraordinaire ambiance et les sentiments d’amitié qui nous unirent les uns aux autres firent de cette soirée un autre moment inoubliable.

Ce voyage a changé notre vision de bien des choses. Durant une semaine, nous avons retrouvé les enfants que nous accueillons l’été, nous avons fait la connaissance de leurs parents, nous avons rencontré des gens d’une gentillesse inexprimable, et nous avons découvert une culture d’une richesse insoupçonnée. Pour tout cela, mais aussi pour leur extraordinaire dévouement envers les enfants et les amis biélorusses que nous accueillons, et auxquels nous sommes si attachés, nous souhaitons conclure en remerciant Josine et André Deru, ainsi que toutes les chevilles-ouvrières d’ASET.

Post-Scriptum :

Extrait de notre périodique trimestriel "Nadièjda" n°13 - n°19 - mai 2002

contactez-nous !.
Philippe Tomsin

Parent d’accueil

Nathalie Neuray

Parent d’accueil

Accueil - Santé - Enfants de Tchernobyl a.s.b.l.       www.aset.be
Siège social : rue du Bief, 37 B-4652 Herve - tél/fax : 087/468993 - Compte : BE75 0682 1667 1351